Actualités du cabinet

Mercredi 20 Décembre 2017

Distinguer l’urgent de l’important

Beaucoup de managers avec lesquels nous travaillons attendent des méthodes pour « en faire plus, » pour « être encore plus performants », pour « avoir plus de temps »... On ne nous demande jamais : « je veux mieux distinguer l’urgent de l’important », « j’aimerai plus clairement établir mes priorités »... Ceci montre bien qu’il faut d’abord gagner en lucidité. Plutôt que de courir et vouloir en faire toujours plus, ne faut-il pas d’abord faire le tri ? Est-ce raisonnable de chercher des outils, des méthodes, voire même des super-pouvoirs pour en faire encore plus ? Savons-nous seulement ce qui nous pousse ainsi à réagir en permanence ? Pris par toutes sortes d’urgences, sommes-nous encore en mesure de distinguer ce qui est important ? Quelles sont nos priorités personnelles et professionnelles ? Qu’est-ce qui conditionne notre efficacité à long terme ?


Par expérience, nous intégrons quasi-systématiquement à nos accompagnements un coaching individuel et collectif en matière d’organisation et d’efficacité personnelle. Quels que soient les outils et les méthodes que nous donnons aux managers, il est toujours préférable de voir où cela prend place dans leur emploi du temps. Au fond, c’est là que tout se joue : comment les bonnes pratiques de management vont-elles prendre corps concrètement au quotidien et dans le temps ?