Actualités du cabinet

Jeudi 07 Mars 2013

Formation professionnelle : le grand gâchis !

La Cour des Comptes pointe une nouvelle fois le manque de cohérence et d'équité dans la manière dont se réparti les 31 milliards d'euros dont disposent les entreprises françaises pour la formation professionnelle des salariés. Se pose nécessairement aussi la question de l'efficience des dispositifs existants.

Les précédentes réformes ont surtout conduit à une forte logique de concentration de l'offre sur quelques gros organismes de formation multidisciplinaires et multisectoriels dont le parallèle avec le secteur agroalimentaire paraît aujourd'hui saisissant.

Structurés comme la VPC, il s'agit le plus souvent de constituer une population captive d'intervenants vacataires que l'on place dans un catalogue de thèmes sur des dates. Partagés entre les différents organismes, les formateurs en font un emploi à temps plein totalement déconnecté de l'entreprise. La logique commerciale s'appuie sur la satisfaction immédiate du stagiaire avec toute la complaisance et la démagogie que cela suppose.
Bref, on est pas loin de la barquette de plat cuisiné au contenu douteux et aux exhausteurs de goût sur laquelle d'aucuns dégagent une belle marge au détriment de toute une filière et du bénéficiaire final.

Par exemple, le site du principal opérateur français est conçu sur le même modèle que Chronodrive et permet d'acheter ses formations en les plaçant dans un panier puis de valider la commande. Il devient possible de faire son plan de formation comme ses courses ménagères.
Localement, l'omnipotent prestataire de formation propose une école pour managers avec des cycles de 16 à 26 jours de formation pour lesquels les formateurs sont juges et partie dans la délivrance de la certification. C'est plus pratique, moins exigeant et tue toute contestation dans l'oeuf.

Heureusement qu'il reste quelques meilleurs ouvriers de France dans les métiers de bouche et quelques artisans orfèvres des ressources humaines pour vendre au juste prix le fruit d'un labeur fondé sur un principe d'excellence et d'exemplarité.